Le burn-out : le nouveau mal du siècle (par Boris Cyrulnik)

https://youtu.be/LKywyRVycj0

img_8645

“Le burn-out révèle à quel point notre société surinvestit le travail et désinvestit les relations humaines et affectives.”

Boris Cyrulnik nous offre son point de vue sur ce mal du siècle, mettant en évidence l’impact de la violence relationnelle qui pousse les individus vers toujours plus d’isolement et de solitude.

Les solutions possibles pour retrouver l’équilibre :

remettre le travail à sa juste place

favoriser les rapports humains et la solidarité

Publicités

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s